Copyright 2008 - 2011 © Élevage Noble Picard Enr.
NOBLE PICARD
Élevage de Bergers Picards
Le berger Picard d'hier a aujourd'hui
L’origine du Berger Picard
L’existence du berger Picard, bien que n’étant officiellement reconnu que depuis peu, trouve son origine en France
au début du moyen âge dans la période du second âge de fer. Tout laisse croire qu’un chien de berger ayant les
mêmes caractéristiques que le Picard ait fait son apparition lors des grandes invasions celtes quelques 400 AC.
Les différentes sources s’entendent pour admettre que ces chiens seraient à l’origine de plusieurs races bergères
actuelles. Sur de nombreuses gravures et peintures du moyen âge on peut voir ce chien de bergers de taille
moyenne, à l’ossature forte, aux oreilles naturellement droites et aux poils semi long et durs. À la bergerie Nationale
de Rambouillet, on trouve un tableau du XIX siècle représentant un berger accompagné d’un chien qui ressemble
en bien des aspects au berger picard d’aujourd’hui.

Dates importantes
L’évolution du berger Picard ou berger de Picardie a été marqué par plusieurs des événements d’importances.
Voici quelques dates qui ont ponctué sa marche dans le temps menant vers nous ce fier et fidèle Picard.
En 1863 les premiers Picards furent jugés en exposition dans la même classe que les Beaucerons et les Briards.
En 1898 on acquiert la certitude d'une race picarde; elle est à cette époque toujours tricolore, c'est-à-dire pie noire,
marquée de feu.
En 1899 15 bergers Picards à Amiens mais M. E Boulet, président du club français de chiens de bergers refuse de
reconnaître la race.
En 1912 à 1914 durant la première guerre mondial le berger Picard disparaît presque complètement
En 1922 un premier standard est élaboré par Paul MEGNIN.
En 1925 la race est officiellement reconnue par la  Société centrale Canine
En 1940 à 1944, encore fois les privations de la guerre décime la race presque jusqu’à l’extinction
En 1945 et au delà M.M Cotté ancien propriétaire de Picard d’avant la guerre fouille les fermes de la Picardie à la
recherche de Berger Picard pour repartir la race
En 1953 est crée le Livre des Origines Français Berger Picard, Caroline des Hauts Chesneaux, berger Picard fauve
charbonnée est la première à y être enregistrée.
En 1955 les bases actuelles du club français « Les Amis du Berger Picard » sont fondés par M. Robert Montenot
En 1964 un nouveau standard de race pour le berger Picard est approuvé par la société centrale Canine
En 1973, vingt ans après la création du L.O.F. berger Picard 944 chiots bergers Picards y ont été inscrit
En 1992 le berger Picard est reconnu par le Club Canin Canadien
En 1994 le berger Picard est reconnu par le United Kennel Club
En 2008 un nouveau standard de race est établie par M J.C. Larive et ses collaborateurs.


Le salut dans la versatilité
Les bergers et paysans du siècle dernier désignaient ce chien sous le nom de « Pik- haar», ce qui signifiait poil dur,
ensuite l’appellation est devenu berger Picard fort probablement en lien avec la région qui l’a vu naître. Ce chien
aux oreilles naturellement dressées, à poil de griffon, non ergoté, de type lupoïde conserve dans ses gènes tout le
bagage génétique d’un bon chien de berger. Les qualités du berger Picard en font un chien aux talents multiples ; il
conserve ses instincts de rassembleur de troupeau mais devant la rareté du travail sur troupeau nous le retrouvons
comme chien de garde et chien de compagnie. Son endurance et sa souplesse lui permettent de bien performer
dans les sports d’agilité. Sa douceur et son intelligence sont les qualités pour lesquels il est apprécié en tant que
chien thérapeute. Sa versatilité est probablement le meilleur gage de sa pérennité. Le berger Picard, bien qu’il ait
connu des débuts difficiles, est maintenant avec nous pour rester, il est reconnu par les associations cynophiles de
plusieurs pays et sa popularité dépasse maintenant les frontières de son pays d’origine. La quantité des bergers
Picards est maintenant assez élevé pour assurer la survie de la race. Selon certaine source il y aurait environ 3500
bergers Picards sur le continent européen et quelques 250 sujets sur le continent nord américain. J’ose espérer
que tous les cynophiles reconnaissent le travail accompli par leur prédécesseur qui ont oeuvré à la préservation de
cette magnifique race bergère et continue le travail amorcé dans le respect de la race.

Source : Les Amis du Berger Picard Club de Race affilié à la Société Centrale Canine , Club Belge du Berger Picard, L.O.F